vendredi 7 août 2015

Faire vivre le rêve (2)

Permis de construire : photographies de l'environnement proche...
et un gros point d'interrogation !
Rien sur le blog depuis le mois d'avril, mais pourquoi donc ? Notre famille, dans sa quête d'une vie au grand air et d'une maison en bois, multiplie les péripéties, les rencontres merveilleuses comme les mésaventures administratives. C'est pourquoi nous nous étions donnés un mot d'ordre : motus et bouche cousue jusqu'à l'obtention du permis de construire ! Mais pour mémoire, voici un petit résumé de ce qu'il s'est passé durant ces trois derniers mois...

Tombés en amour pour ce territoire et ses habitants

A la fin du mois d'avril, en suivant de liens en liens la piste herbeuse et hypertexte du Web (comme au bon vieux temps, en somme, lorsque le règne du like n'avait pas encore tué le lien, lorsque l'on conversait dans les commentaires de blog, sans Facebook ni followers affichés comme un pin's à la boutonnière) (mais je m'égare !), j'ai découvert puis contacté via leur blog une famille installée au sein d'une belle maison en bois, dans un autre hameau de la commune où nous projetons de vivre.
Bonjour A* et A* !

Je vous découvre via un autre blog sur l'habitat groupé (...) et il se trouve que nous avons un projet bien avancé de maison écologique en bois (compromis sur le terrain, dépôt de PC, constructeur choisi) dans la même commune que vous ! Et le plus incroyable est que nous avions visité un terrain presque jusqu'à côté de chez vous (je reconnais votre maison) avant de nous orienter vers un autre terrain (...).
Voici notre blog : http://takuhertz.blogspot.fr/
Nous serons aussi en toilettes sèches et phytoépuration.
Je suis ravie que vous habitiez pas loin de notre futur chez nous !
J'essaie de vous contacter via Google + pour quelques questions sur les ABF !
A très bientôt j'espère !
Je reçois une réponse dans l'heure qui suit :

Bonjour,

Nous voilà ravis de toutes ces bonnes nouvelles! Vous pouvez passer quand vous voulez, on essaiera de vous renseigner si on peut. Où est votre terrain?

Cordialement,

A* et A*
Et nous voilà partis à la découverte de cette petite famille, avec une proximité d'intérêts et d'émotions immédiate, le genre de rencontres qui rappelle la spontanéité de l'enfance et qui fait chaud au coeur. Drôles, francs, généreux, ils nous ont ouvert les portes de leur maison, apporté des conseils, présenté à leurs amis... Un réseau se dessine, fait de passionnés de la nature et du bel ouvrage, les pieds dans l'herbe et la tête dans les étoiles (oui, on voit les étoiles dans cette vallée !) Nous avons également profité du festival de clôture de la saison culturelle de la commune, et goûté à la richesse du tissu associatif local.

Tombés sur un os !

Mais, car il y a un gros MAIS dans ce périple... notre permis de construire est en difficulté, en passe d'être refusé car l'architecte des bâtiments de France en charge du respect de l'harmonie paysagère de la commune refuse l'usage du bardage en bois pour les façades, quand le terrain est dégagé et bordé de maisons en pierre/enduit. Il existe pourtant une maison en bois dans le hameau, à une rue de la nôtre... Nous n'en dirons pas davantage pour le moment, le dossier étant toujours en cours d'instruction. Nous soulignerons juste que nous avons été très mal reçus, que notre projet a été dénigré et notre petite maison jugée "pauvrette" (trop compacte, trop classique, pas assez de "décrochés") par ces services. S'ils savaient que notre idée originelle était celle de la Tiny House !

Des projets plein la tête, malgré l'adversité

Malgré la déception, nous ne nous arrêterons pas à cette galéjade : nous envisageons toutes les possibilités pour sortir de l'ornière. Là encore, nous raconterons ces aventures une fois que cette épreuve sera passée. De mon côté, j'ai également un projet d'activité économique locale et je rencontre la communauté de communes au mois de septembre à ce sujet. Quoi qu'il arrive, nous débarquerons dans la vallée à l'été 2016 !